Le potager

C’est certainement le milieu où l’intervention de l’homme est la plus importante, puisqu’il s’agit de produire légumes, plantes condimentaires et fruits pour la consommation. Ce sera à chacun de juger si cette productivité est une priorité par rapport à la protection de la biodiversité… et d’adapter ses interventions.

La culture biologique préconise d’employer des matériaux renouvelables, de recycler au maximum les matières organiques et de réduire l’usage des pesticides. Pour maintenir la fertilité du sol, il faudra sans doute l’amender : les engrais et fumures organiques ont beaucoup d’avantages sur les engrais de synthèse.

Suite de l'article dans notre bulletin n°71