Centre d'écologie appliquée du Hainaut

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 14 janvier 2013

COMPTE-RENDU DU STAGE À L’ABBAYE DE SAINT-DENIS - Bernadette Lamblin

La météo nous promettait un temps variable en raison d’une dépression coincée entre deux anticyclones mais, finalement, quoique timide, le soleil s’est montré généreux et les activités se sont déroulées tout à fait normalement. Ce stage découverte de la nature par le jeu, sur les traces du Petit-Prince de Saint-Exupéry, aurait pu être rebaptisé « la ronde de d’escargot de Bourgogne » tant le nombre d’individus rencontrés était proche de la myriade. Nous devions faire attention de ne pas les écraser lors de nos sorties ! Les enfants ont même pu assister à une ponte.

Comme l’année dernière nous avons été chaleureusement accueillis par les habitants de l’Abbaye de Saint-Denis que nous remercions vivement. C’est un lieu idyllique pour un stage avec des jeunes. Deux très belles salles permettent aux enfants de 5 à 7 ans de côtoyer ceux de 8 à 11 ans, l’avantage pour les familles étant d’amener les fratries dans un même lieu.

Endroit très approprié couvrant 15 hectares. Sans sortir de l’Abbaye nous avons accès à un jardin, à des vestiges, à un très beau bois, à un parc … Le mur d’enceinte est toujours debout de même que les portes en pierre sculptée et la plupart des bâtiments de l’ancienne abbaye bénédictine fondée en 1081. La grange aux dîmes (16e et 18e siècles) possède une haute charpente en chêne ; c’est là que se déroulent les spectacles de l’abbaye. Non loin de là, des étangs offrent encore davantage de possibilités. Cet endroit chargé d’histoire, sans pratiquement de voitures, donc très calme, permet d’observer différents écosystèmes et de réaliser beaucoup d’animations amenant les enfants à mieux comprendre cette nature qui nous entoure et, espérons-le, à mieux la respecter.

Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine pour de nouvelles aventures en l’Abbaye de Saint-Denis en Brocqueroie.

COMPTE-RENDU DES ACTIVITES DU DERNIER SEMESTRE 2012 - Bernadette Lamblin

Traditionnellement le mois de septembre inaugure notre saison champignons. Nous n’avons pas failli à cette tradition en allant à la rencontre des élèves et des professeurs de l’Institut Saint-Ferdinand de Jemappes, de l’Ecole communale de Basècles, de l’Ecole communale de Flénu ainsi que de l’Ecole communale de Baudour.
Comme tous les deux ans notre exposition ouverte au public s’est installée à Bonsecours au Parc Naturel des Plaines de L’Escaut et, bien qu’annoncée comme une mauvaise année par de nombreux cueilleurs, cette exposition était très bien fournie en sporophores. En voici la liste :

Agaricus bisporus, A. essettei, A. silvicola, Aleuria aurantia, Amanita fulva, A. citrina, A. muscaria, A. phalloides, A. porphyria, A. rubescens, Armillaria mellea, Auricularia mesenterica, Auriscalpium vulgare, Bjerkandera adusta, Bolbitius vitellinus, Boletus erythropus, Calocera viscosa, Calvatia excipuliformis, Cantharellus cibarius, C. amethysteus, Chalciporus piperatus, Chlorociboria aeruginascens, Clavariadelphus pistillaris, Clavulinopsis helvola, Clitocybe clavipes, C. dealbata, C. ditopa, C. fragrans, C. inversa, C. geotropa, C. nebularis, C. odora, C. obsoleta, Clitopilus prunulus, Collybia butyracea, C. confluens, C. maculata, C. peronata, Coprinus atramentarius, C. comatus, Cortinarius alboviolaceus, C. armillatus, C. delibutus, C. paleaceus, Craterellus cornucopioides, Crepidotus cesatii, C. variabilis, Crucibulum laeve, Cyathus striatus, Cystoderma amianthinum, Daedalea quercina, Daedaleopsis confragosa, Daldinia concentrica, Entoloma lividoalbum, E. rhodopolium, Fomitopsis pinicola, Galerina marginata, Ganoderma applanatum, G. lucidum, Geastrum sessile, Gomphidius glutinosus, Grifola frondosa, Gymnopilus penetrans, G. spectabilis, Hebeloma crustuliniforme, H. radicosum, H. sacchariolens, Helvella crispa, Heterobasidion annosum, Humaria hemisphaerica, Hydnum repandum, Hygrocybe conica, Hygrophoropsis aurantiaca, Hygrophorus eburneus, H. penarius, Hypholoma fasciculare, Inocybe dulcamara, I. geophylla, I. hirtella, I. rimosa, Leccinum aurantiaca, L. scabra, Kuehneromyces mutabilis, Laccaria amethystea, L. affinis, Lactarius britannicus, L. circellatus, L. controversus, L. deterrimus, L. fluens, L. glyciosmus, L. helvus, L. pubescens, L. quietus, L. subdulcis, L. tabidus, L. torminosus, L. trivialis, L. vietus, Leccinum brunneogriseoleum, L. molle, Lentinellus cochleatus, Lepiota cristata, L. felina, Leucoagaricus leucothites, Lycoperdon echinatum, L. excipuliformis, L. perlatum, L. piriforme, Lyophyllum decastes, Macrolepiota fuliginosa, M. procera, Marasmius bulliardii, M. cohaerens, M. oreades, Megacollybia platyphylla, Meripilus giganteus, Mycena crocata, M. epipterygia, M. galericulata, M. haematopus, M. inclinata, M. pseudocorticola, M. pura, M. pura var. rosea, Myxarium nucleatum, Nectria cinnabarina, Otidea onotica, Oudmensiella mucida, Oudemansiella radicata, Panellus stipticus, Paxillus atrotomentosus, P. involutus, Phaeolus schweinitzii, Pholiota conissans, P. flammans, P. squarrosa, Piptoporus betulinus, Pisolithus tinctorius, Pleurotus cornucopiae, P. ostreatus, Plicaturopsis crispa, Pluteus cervinus, P. salicinus, Polyporus ciliatus, P. varius, Positia caesia, P. styptica, Psathyrella lacrymabunda, P. piluliformis, Rhodotus palmatus, Russula aeruginea, R. amara, R. betularum, R. cyanoxantha, R. claroflava, R. chamaeleontina. densifolia, R. fragilis, R. heterophylla, R. lepida, R. nigricans, R. ochroleuca, R. parazurea, R. pectinatoides, R. queletii, R. romellii, R. velenovskyi, R. vesca, Rutstroemia echinophila, Strobilomyces strobilaceus, Stropharia caerulea, S. coronilla, Suillus bovinus, S. collinitus, S. luteus, Trametes versicolor, Tremella mesenterica, Tricholoma cingulatum, T. sulphureum, Trametes gibbosa, Tricholomopsis rutilans, Xerocomus badius, X. chrysenteron, X. parasiticus, X. porosporus, Xylaria hypoxylon, X. longipes, X. polymorpha.

Un grand merci à notre excellente équipe de mycologues : Daniel Druart, Mario Lemaire, Paul Mayeur et Thierry Van de Sype sans lesquels une exposition ne serait pas possible ainsi qu’à nos récolteurs, tout aussi indispensables. Francine et Jean-Lhôest continuent à nous soutenir en assurant la récolte dans la région de Couvin grâce au « sanglier des Ardennes ». Nous les en remercions également.

Cette année mycologique s’est terminée comme d’habitude par une exposition au Camping de la Sablière à Epinois, toujours aussi agréable, sous un beau soleil et des températures clémentes. Merci à Andrée et à Michel de nous accueillir très régulièrement et toujours de manière conviviale chaque fois que nous les sollicitons pour des activités dans le camping.

Cette année, les activités du Centre se sont diversifiées. En effet Monsieur Fourneau nous a emmenés découvrir un transect de l’Ardenne à la Fagne d’Entre-Sambre-et-Meuse qui a passionné tous les participants ainsi que guidé une excursion aux alentours du méandre abandonné de la Sambre à Gozée (Abbaye d’Aulne). Cette visite s’est terminée l’après-midi par une promenade dans Montigny-le-Tilleul guidée par Jean-Marie Delmotte dans le cadre de la neuvaine d’été du 28 juillet au 5 août en Haute-Sambre.

La Maison du Parc Naturel des Plaines de l’Escaut à de nouveau fait appel à nous pour des animations sur le sol, les sens en forêt, la biodiversité, l’Escale forestière, … Nous avons pu chaque fois répondre à leur demande, cette collaboration continuera l’année prochaine.

Enfin, pour terminer l’année, nous avons assisté à deux conférences organisées à l’Auditoire Van Gogh et Guttenberg (Grands Amphithéâtres de l’UMONS) en collaboration avec le Carré des Sciences (CdS) -le Centre de didactique et de diffusion des Sciences de l’Université de Mons, la première, le jeudi 25 octobre, avait pour thème : l’"INITIATION A LA GEOMORPHOLOGIE DE LA WALLONIE ou L'EXPLICATION DES PAYSAGES PHYSIQUES DE LA WALLONIE". Elle était présentée par Robert FOURNEAU dont l’exposé a suscité un large débat au sein d’un public très attentif. La seconde, le jeudi 22 novembre, s’intitulait : "JARDINS AU NATUREL" et était présentée par Maurice MAECK, docteur en sciences et Brigitte DURANT, guide-nature, conseillère du "Réseau Nature" de Natagora. Cette fois encore, cette conférence a été suivie avec beaucoup d’intérêt par le public.