Cher(e)s lectrices et lecteurs.

Ce bulletin de fin d'année nous permet de vous présenter - bien dans l'optique initiale du C.E.A.H. rappelée lors du bulletin de juin et grâce à nos collaborateurs compétents et bénévoles - des articles ou compte-rendus intéressants , variés et sensibilisateurs:

- Monsieur Wautelet continue ses réflexions issues d'études scientifiques sur le danger d'une mauvaise utilisation du Nucléaire, notamment en fonction du risque terroriste et le compte-rendu d'un livre par lequel un auteur met en garde les instances supérieures d'un pays par des explications compréhensibles par tous.

- Madame Brigitte Durant par son article, nous rappelle un peu les beautés de la nature.

- Madame Lamblin nous rapporte les aspects plus écologiques de l'utilisation des sols agricoles que des conférenciers français ont énoncés lors d'un colloque mais aussi lors d'une émission de télévision. Qu'ils en soient remerciés.

- Quant à mon propos personnel, il sera pour répondre aux réflexions malencontreuses que nous recevons souvent quant à la graphie de deux mots sujets à polémique. Il s'agit d'abord du mot "terri" qui s'écrit bien sans "l" mais que l'usage répété avec un "l" fait par les médias ou les associations touristiques a même amené certains dictionnaires à l'inclure des deux façons. Cependant l'article ci-joint tiré de Chronique de la Société royale Le vieux Liège et réalisé par d'éminents linguistes montre bien son origine par les racines latines et l'utilisation d'une graphie sans "l" comme étant la seule exacte.

Un autre terme que nous employons dans nos annonces est le qualificatif relatif à la province du Hainaut, à savoir "hainuyer" qui s'applique à tout le territoire de celle-ci depuis Comines jusqu'au sud de Chimay en passant par Tournai, Mons, Charleroi, Beaumont, ...localités qui cependant font partie de régions naturelles différentes allant d'une partie de la plaine du nord jusqu'à l'extrême sud-ouest de l'Ardenne. Par contre le terme "hennuyer" utilisé souvent à tort pour toute la province administrative est à réserver pour le plateau hennuyer, essentiellement au nord de la dépression de la Haine et jouxtant le plateau brabançon à l'est.

En vous souhaitant une heureuse année 2012, nous apprécierons toujours de recevoir vos commentaires sur nos bulletins et activités dans un courrier des lecteurs et encore plus satisfaits si chacun d'entre vous nous faisait le cadeau d' amener un nouveau membre au C.E.A.H.

Le Président